Fêtes et réunions de famille avec un parent très âgé ou malade

Vie sociale et relations familiales chaleureuses et régulières sont essentielles pour se sentir bien en vie. Les anniversaires, Noël, les déjeuners du dimanche contribuent à éviter l'isolement du parent âgé, à lui donner du plaisir, qu'il soit chez lui ou en maison de retraite.

Comment favoriser la poursuite des relations familiales ?

« Non, non, restez entre vous, ça va me fatiguer» disent parfois les personnes âgées. Les jeunes enfants, eux, prétendent parfois s'ennuyer pendant les repas avec les vieilles personnes. D'autres membres de la famille peuvent aussi en raison d'une « brouille » ne pas souhaiter rencontrer un vieil oncle, une cousine…Pourtant, votre parent âgé a un rôle dans la famille, vous devez l'aider à le conserver jusqu'au bout.

Pour qu'il ne se sente pas exclu de la joie de se retrouver en famille :

  • prévenez les invités de l'état de santé dans lequel ils vont trouver leur mère, grand père, ou arrière grand-parent ;
  • précisez aux plus jeunes, si besoin est, qu'il convient de l'embrasser en lui disant « bonjour » et « au revoir » et qu'il est bien de lui parler ;
  • les enfants raconteront leur vie à l'école, les jeunes leurs rencontres, leurs voyages … Montrer des photos de vacances, de voyages d'autres membres de la famille éloignés est une bonne façon de faire participer une personne âgée à la vie qui l'entoure. C'est aussi une source d'évasion pour elle ;
  • si votre parent est plutôt en forme, il sera même heureux qu'on lui pose des questions sur sa vie, ses expériences, voire même qu'on lui demande un conseil ; ces moments de transmission entre les générations sont des moments forts. Il vaut mieux ne pas se mettre en position de devoir un jour, regretter de ne pas l'avoir fait ;
  • si la réunion de famille est une occasion d'échanger des cadeaux, un membre de la famille en aura acheté à la place de la personne en incapacité de faire des courses pour qu'elle fasse partie des donateurs.

Quel menu choisir pour plaire à tous ?

  • Prévoir des plats qui ne posent pas de problèmes de mastication. Pour les fêtes de fin d'année, les huîtres ou le foie gras conviennent, tout comme les mousses de volaille, de légumes, glaces, sorbets.
  • Un buffet-apéritif avec et sans alcool, avec des « amuse-bouches » faciles à saisir avec les mains, réjouit en général petits et grands.
  • Le repas pourra être entrecoupé de jeux, chansons, vidéos pour éviter l'ennui des plus jeunes. Et si votre proche âgé marque des signes de fatigue, vous pourrez l'aider à s'isoler un moment.

A savoir :

Si votre proche vit en maison de retraite, il est possible d'organiser, avec l'accord de la direction, un repas familial, ou de participer aux repas festifs organisés par l'établissement. L'idéal serait que chacun se relaie à tour de rôle. Mais il peut être encore mieux d'aller chercher le/la résident(e) pour passer la journée avec vous puis de le/la raccompagner.

Pour aller plus loin