Les critères pour orienter son choix

Séjour temporaire ou définitif, vous n'avez pas encore réfléchi au choix de l'établissement. Les établissements accueillant des personnes âgées sont divers et vous devez sélectionner la structure adaptée. Restez rationnel dans votre démarche en listant les critères un à un.

Evaluez l'autonomie de votre proche

C'est en fonction du degré d'autonomie de votre proche que vous choisirez le niveau de médicalisation de la structure d'accueil. La grille AGGIR est l'instrument de référence servant à évaluer le degré de dépendance de votre proche.

• Si un bilan AGGIR a été réalisé, prenez en compte ces résultats pour orienter votre choix.

• Si vous ne savez pas et que vous êtes confronté à un problème de dépendance, adressez vous au médecin traitant de votre proche. Il établira cette évaluation.

Sélectionnez un établissement d'accueil selon son degré de médicalisation

Les établissements ont des vocations différentes : accueillir des personnes autonomes, en perte d'autonomie ou totalement dépendantes. C'est leur degré de médicalisation qui motivera votre choix. Par exemple :

• Votre proche est autonome, vous recherchez un lieu de vie ne nécessitant pas de personnel soignant : la Résidence Services comme le Foyer logement sont à envisager.

• Votre proche est dépendant, il ne s'habille plus seul, a de grandes difficultés à se déplacer. Vous recherchez un encadrement spécialisé (médecins et paramédicaux) : c'est vers l'EHPAD que vous vous tournerez.

Penser à la proximité géographique

Pour pouvoir rendre visite régulièrement à votre proche, conserver un cercle social et amical pour votre parent, choisissez un établissement à proximité de ses proches.

Faire un bilan des ressources

Le budget est un critère déterminant. D'autant que, selon le niveau des prestations offertes, les tarifs fluctuent énormément. Faites le point sur les ressources de votre proche pour déterminer le budget dont  il dispose pour financer son hébergement. Prenez en compte ses revenus, mais aussi son épargne, les éventuelles aides dont il peut bénéficier et le soutien financier du cercle familial (obligation alimentaire).

Faites le point avec le Centre Local d'Information et de Coordination pour plus d'informations.

Pour aller plus loin