Qui sont les intervenants médicaux et paramédicaux possibles à domicile ?

S'entourer de professionnels de santé est indispensable pour organiser le suivi médical de votre proche. Dans le cadre d'une Hospitalisation à domicile (HAD) ou de prescriptions médicales traditionnelles par le médecin, cet appui revêt des prises en charge multiples.

Le médecin traitant

Il fait partie de vos interlocuteurs privilégiés. Il intervient ponctuellement ou régulièrement auprès de votre proche et vous apporte des conseils précieux sur votre rôle d'aidant. C'est à vous d'établir une relation de confiance : soumettez-lui vos remarques, vos doutes, vos difficultés, vos questions sur l'état physique et mental de votre proche. Il est garant de la coordination des soins.

L'infirmière

Sur prescription médicale, elle assure les soins d'hygiène et infirmiers : piqûres, prélèvements, pose de sonde, prévention des escarres… Elle peut également coordonner les interventions des autres professionnels (notamment dans le cadre d'une HAD), aide-soignante, kinésithérapeute, orthophoniste… Elle n'a pas vocation à distraire votre proche, faire des promenades ou ses courses.

L'aide-soignante

Sur prescription médicale, elle veille à l'hygiène et au confort de votre proche (toilette, change…). Elle intervient plutôt en complément d'une infirmière sur les soins d'hygiène (si cette prestation est proposée dans votre ville). Les tâches ménagères ou domestiques ne lui incombent pas.

Le kinésithérapeute

Il met en place la rééducation de votre proche handicapé ou dépendant pour l'aider à conserver sa mobilité. Selon son état physique, les rendez-vous se font à son domicile, au cabinet ou à l'hôpital. Il intervient sur prescription médicale.

L'ergothérapeute

Votre proche présente des troubles moteurs ou cognitifs : l'ergothérapeute évalue ses capacités physiques et psychiques, ainsi que son environnement. Son domaine se situe aux frontières de la relation thérapeutique et de l'accompagnement : il met en place des exercices adaptés, d'enseignements et d'apprentissage pour récupérer ou acquérir un maximum d'autonomie individuelle. L'objectif : permettre le maintien à domicile en dispensant des conseils sur l'aménagement du domicile afin de faciliter la mobilité. Il intervient sur prescription médicale ou à votre demande.Pour en savoir plus, rapprochez-vous d'établissements hospitaliers qui fournissent cette aide ou adressez-vous directement à un professionnel exerçant en libéral.

L'orthophoniste

En cas de troubles de la communication orale et écrite, votre proche peut bénéficier de séances d'orthophonie, sur prescription médicale. Selon le degré de mobilité de votre proche, les séances peuvent se dérouler au domicile, à l'hôpital ou en cabinet.

Pour aller plus loin