Questions aux professionnels

Retrouvez ci-dessous toutes les réponses  de nos professionnels aux questions relatives à la dépendance.

Si vous êtes clients AXA, posez  directement votre question à nos professionnels.

Contactez nous

Tous les sujets (864 éléments)Avertissement légal

Bonjour. Ma grand mère est actuellement en EPAHD. Elle veut en sortir et je veux l'y aider et m'occuper d'elle chez elle. Mais on m'oppose le fait que ma mère a lancé une protection juridique et que tant qu'elle est en cours, je ne peux pas faire sortir ma grand mère ! Est ce légal ? Le juge et le médecin qui doivent voir ma grand mère pour cette fameuse protection juridique, ne peuvent-ils pas la voir chez elle ? S'ils mettent un an pour statuer, ma grand mère doit-elle attendre un an dans l'EPAHD dont elle me supplie chaque fois de l'y en sortir ? D'autre part à l'hosto ils lui ont mis un GIR 2 alors qu'elle ne mérite qu'un GIR 3 ou 4. Comment puis je faire ré évaluer son GIR ? Je vous remercie par avance de votre réponse.

Question du 12/04/2018

Bonjour,

Selon l’article 459-2 du code civil dispose que : "La personne protégée choisit le lieu de sa résidence. Elle entretient librement des relations personnelles avec tout tiers, parent ou non. Elle a le droit d'être visitée et, le cas échéant, hébergée par ceux-ci. En cas de difficulté, le juge ou le conseil de famille s'il a été constitué statue.”. Rapprochez-vous du Juge des Tutelles. Vous pouvez demander une révision du dossier APA auprès du Conseil Général.

Réponse du 16/04/2018

Bjr, ma grand mère (gir 5-6 a évaluer) qui vie ds sa maison en a marre de vivre avec sa belle fille ( domicilier dans la même demeure) estime ne pas voir assez de monde et estimant avoir des difficultés a se déplacer... (Jardine encore un GD jardin potager) a décidé un beau matin de rentrer en maison de retraite. Alors que son domicile pourrait tout a fait convenir a sa situation ( sanitaire et chbre en rdc) possibilité d aide a domicile... Malheureusement NY sa belle fille ( son époux est décédé) NY nous n avons les moyens de payer les frais qu engendre ce placement. Pouvons nous nous y opposer? Puisque medicalement parlant cette personne n'en a pas besoin ayant tout a domicile. Merci de votre réponse.

 

Question du 10/04/2018

Bonjour,

Votre grand-mère est en droit de choisir son lieu de vie quelque soit son degré d'autonomie. Si elle n'a pas les moyens pour financer son hébérgement, il existe plusieurs types d'aides selon sa situation : l'Allocation Personnalisée au Logement (si agrément) , Aide Sociale à l'Hébergement (si habilité Aide Sociale)...

L'obligation alimentaire peut également être mise en place si nécessaire selon les besoins de votre grand-mère et les capacités financières de ses descendants.

Rapprochez vous du Centre Local d'Information et de Coordination qui vous renseignera.

Réponse du 12/04/2018

ma maman es en maison de retraite ,j,aimerai lui rendre visite 1 fois par mois es ce que la maison on elle réside peuvent nous aider pour l,hébergement ? car je réside trop lioin pour faire le trajet en 1 journée
merci

Question du 01/04/2018

Bonjour,

Vous pouvez vous renseigner directement auprès de la maison de retraite où réside votre mère ou vous référer au règlement intérieur et/ou contrat de séjour.

 

Réponse du 03/04/2018

Bonjour
Je suis le seul héritier de ma grand-mère et elle est aujourd'hui dans une Ehpad et l'argent qu'elle avait de la vente de sa maison est épuisée donc on me demande à moi de payer la différence avec sa retraite soit 800 € par mois, je vis seul, je travaille mais je ne gagne pas plus que le smic, et je suis propriétaire de ma maison avec encore des crédits. J'ai constitué un dossier pour ne pas payer mais j'ai peur, que puis-je faire ? Merci de votre réponse

Question du 20/03/2018

Bonjour,

En tant que descendant de votre grand-mère vous êtes soumis à l’obligation alimentaire si celle-ci ne peut plus subvenir à ses propres besoin. En cas de litige, il est possible de saisir le juge aux affaires familiales du TGI (Tribunal de Grande Instance), afin de déterminer le montant de l’aide financière. Si le débiteur (vous-même) subit une baisse de ses ressources (suite à la perte de son emploi par exemple), il peut demander au juge la suppression ou la réduction de l’aide financière.

Réponse du 23/03/2018

Ma tante a été mise en maison de retraite et ses indemnités de retraite ne couvrent pas les mensualités (Retraite : 1200€/ loyer Ehpad 2700€) elle possède un studio et deux comptes épargne qui pourraient être utilisés pour le paiement. J'ai donc fait une demande de mise sous tutelle.
La maison de retraite m'a fait signé un engagement solidaire de caution afin de palier au manquements de paiement éventuels, hors il semble qu'il existe un décret permettant aux maisons de retraite d'attendre l'accès aux fonds pas décision du juge des tutelles, qu'en est-il ?
Quels sont les risques liés à ma signature d'engagement solidaire de caution ?
Merci

Question du 19/03/2018

Bonjour,

Vous vous êtes engagés à régler l’Ehpad en cas de dette de votre tante en ayant signé l’engagement de caution solidaire.

Concernant la mise sous tutelle, rapprochez-vous du Juge des Tutelles qui vous informera des délais d’exécution de la protection. Sachez qu’il existe une mesure provisoire la sauvegarde de justice qui peut être mise ne place pendant la durée de la procédure de placement sous tutelle.

Réponse du 22/03/2013

Mon mari agé de 68 ans est en Ehpad (2150 € par mois) Nos revenus ne suffisent pas à couvrir les frais d'hébergement. Nous sommes propriétaires avec encore un prêt et d'un studio. Pouvez-vous SVP me dire si il faut vendre car je pense demander l'aide sociale. Comment est basé le calcul et que me restera t il pour vivre SVP Merci

Question du 19/03/2018

L'Aide Sociale à l’Hébergement est versée par les services du département. Chaque département a son propre règlement d'aide sociale. Les règles de versement sont donc différentes en fonction des départements. En général, les services du département paient la partie non couverte par les revenus du résident et récupèrent ensuite la participation auprès des obligés alimentaires lorsqu'il y en a.
En cas de baisse des ressources, soit du demandeur, soit de ses obligés alimentaires, une demande de révision peut être adressée au président des services du département.
Rapprochez-vous de votre Centre Communal d’Action Sociale.

Réponse du 19/03/2018

Ma mère a 82 ans et sous influence de ma soeur a t'elle le droit de vendre sa maison sans prévenir ces autres enfants

Question du 18/03/2018

Si votre mère n’est plus en possession de ses pleines facultés mentales vous pouvez demander une mise sous protection juridique auprès du Juge des Tutelles. Dans le cas contraite, votre mère est en droit de vendre sa maison si elle en a la pleine propriété.

Réponse du 19/03/2018

Mon père a 90 ans. Il est ingérable. Il ne veut pas se laver, il ne fait pas à manger, il ne veut pas sortir, il ne veut pas mettre son dentier ni porter son appareil auditif et j'en passe. Il use toutes les aides ménagères. Il est très dépendant. Que faire ?
Merci pour vos conseils

Question du 11/03/2018

La qualité de vie ainsi que le bien-être physique et moral de votre père doivent constituer l’objectif premier de votre réflexion. Il serait peut-être opportun d’envisager avec lui d’intégrer un établissement adapté à sa situation. Tout changement de lieu de résidence, doit faire l’objet d’une concertation avec votre père.
Le choix de la solution d’accueil doit prendre en compte et vérifier la concordance des compétences et des moyens humains de l’institution avec les besoins liés aux problèmes psycho-sociaux, aux pathologies et aux déficiences à l’origine de l’admission.
Lors de l’entrée en institution, les conditions de résidence doivent être garanties par un contrat explicite ; la personne concernée a recours au conseil de son choix avant et au moment de l’admission.

Réponse du 12/03/2018

Doit on avoir l’accord de tous les enfants pour le placement en usld ?

Question du 12/03/2018

Seul l’accord de la personne admise est impératif. Il n’est pas nécessaire d’avoir l’accord de tous les enfants pour le placement en USLD. L'admission a en général lieu à la suite d’une hospitalisation ou d’un passage en service de soins de suite et de réadaptation. L'admission directe en provenance du domicile est également possible.
En cas de protection juridique et du refus de la personne protégée d’intégrer un établissement, il est OBLIGATOIRE de saisir le juge des tutelles à l’appui d’un certificat médical pour qu’il autorise cette entrée contre l’avis de la personne protégée.

Réponse du 12/03/2018

mon grd pere ne marche plus mais vie chez lui est ce que je peux aider ma grd mere pour tous ce qui est leve et couche ou deplacement et est ce que ma grd mere a le droit a une aide financiere?

Question du 08/03/2018

Bonjour,

Votre grand père peut éventuellement bénéficier de l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie. Rapprochez vous du Centre Local d'Information et de Coordination (CLIC) le plus proche du domicile de vos grands parents qui fera le point sur leur situation et vous accompagnera dans la mise en place d'aides adaptées.

 

Réponse du 09/03/2018

Pages

Pour aller plus loin