Réseaux de santé gérontologiques

Certaines pathologies (diabète, cancer) font l'objet d'une surveillance par le biais de réseaux de santé. Ces dispositifs s'ouvrent sur les besoins des personnes âgées.

 

Que propose ce dispositif ?

Un réseau est constitué de professionnels volontaires (médecins généralistes, spécialistes, kinésithérapeutes, infirmiers, etc.) et de structures (établissements, services) regroupés, par adhésion, au sein d'une association.

Un référent (médecin, infirmier coordinateur) rassemble les informations concernant la personne prise en charge par le réseau et coordonne l'action de tous ceux qui interviennent dans son suivi médical (professionnels, laboratoires, établissements, etc.). Avantage ? La possibilité de s’appuyer sur un seul interlocuteur.

 

Quelles sont les conditions de prise en charge ?

Votre proche doit se rendre à l'hôpital de proximité afin d’effectuer un bilan médical pour évaluer ses besoins de santé et établir un plan de soins : suivi du médecin traitant, prescription médicamenteuse, soins infirmiers, autres prestations paramédicales, etc.

La caisse d'assurance maladie assure la prise en charge des soins auprès des professionnels ayant adhéré au réseau. Dans le cas contraire, on ne bénéficie pas de l'avance de frais.

Le remboursement est effectué sur prescription médicale et selon certaines limites. Attention, certains matériels et petits appareillages ne sont pas pris en charge.

 

Quelles sont les missions des professionnels du réseau ?

  • Proposer un bilan médical, accueillir, écouter.
  • Mettre à disposition de la documentation à visée préventive.
  • Informer sur les prestations dont on peut bénéficier, orienter vers le professionnel et/ou le service adapté.
  • Accompagner les personnes quand la situation est difficile (retour d'hospitalisation, aggravation de la perte d'autonomie).
  • Suggérer un plan d'aide et de soins personnalisé ; l'établir, le suivre et le réajuster en tenant compte du souhait de la personne et de son entourage ainsi que de l'évolution de l'état de santé.
  • Organiser des permanences d'associations et de professionnels (santé, habitat, etc.).
  • Mettre en place, animer des conférences sur des problématiques multiples : maladie d'Alzheimer, entrée en établissement, perte d'autonomie, maltraitance, etc.

 

Quels sont les points forts ?

Dans les situations difficiles, comme une hospitalisation ou un retour à domicile, le réseau de santé gérontologique permet de bénéficier :

- D'un suivi de qualité et d'être ainsi rassuré.

- D'une information coordonnée par le référent, ce qui soulage l'aidant dans la mise en place des services d'aide et de soins nécessaires.

- De la simplification des procédures de prise en charge, formalités et démarches administratives.

Votre médecin, le CLIC, les sites Internet des réseaux peuvent vous renseigner.

Pour aller plus loin